ACCÈS LECTURE 

ÉPISODE 12/14

 Pendant cette période de confinement, je vous propose de découvrir ou redécouvrir gratuitement la saga de l’infidèle dont la première saison est sortie en août 2016 en numérique et papier sur Amazon et autres plateformes en ligne. La saison 2 est prévue pour le 25 mai 2020 en numérique et papier également.
Je publierai deux épisodes par semaine de la saison 1 : le mercredi et le samedi.


ÉPISODES PRÉCÉDENTS / 1 Le temps des doutes2 La surprise3 L’angoisse4 Le choc5 La confrontation6 L’oubli7 La révélation  8 La consternation  9 Un secret de plus  10 L’intrigante  11 Diabolique Nicole


12-Vers la vérité

 

Jimmy peinait à se lever. Il n’avait pas évacué tout l’alcool de la veille et la journée s’annonçait chaotique. Au prix d’un gros effort et d’une forte nausée, il s’extirpa de son lit. L’envie d’un petit déjeuner ne le torturait pas, mais il fallait qu’il avale quelque chose. Il ouvrit toutes les portes des placards, se hissa pour s’asseoir sur l’ilot central de la cuisine et balaya des yeux tout ce qu’ils contenaient. Il ne regardait pas vraiment, il était pensif, dans une mélasse psychologique. Ses souvenirs étaient confus. Ballotté entre la nécessité de se souvenir et faire le choix de son petit déjeuner, il restait là inerte, incapable de commencer sa journée.

*******

C’est essoufflé que Stan attendait derrière la porte. Il tambourina de nouveau. Anna ouvrit, les yeux rougis par les pleurs. Elle se jeta dans ses bras :

— Oh papa, elle est venue, elle est à Paris, je ne veux pas voir cette femme !
— Chut, ma chérie, je sais. Ne t’inquiète pas, je m’occupe de tout. Personne ne te fera de mal.

En serrant sa fille, Stan sentit un parfum masculin, un parfum qui ne lui était pas inconnu et qu’il tentait d’associer à quelqu’un. Il regardait autour de lui cherchant une éventuelle présence. Soudain, il s’écarta d’Anna tout en la tenant par les épaules et la regarda de la tête aux pieds. Elle portait toujours la chemise de Carl.

— M’aurais-tu caché un amoureux ? dit-il un peu moqueur.

Anna prit une attitude de petite fille démasquée et commença un jeu de rôle :

— Hum… Peut-être…
— Alléluia ! Présente-moi moi ce garçon que je le félicite.
— Il est reparti.
— Parti ? Je n’ai croisé aucun homme dans les escaliers.
— Oui c’est normal, c’est mon voisin de palier, inventa-t-elle.
— Parfait ! Va le chercher que je fasse sa connaissance.
— Papa, une autre fois. S’il te plaît, je ne suis plus d’humeur. Le retour de ma mère biologique dans notre vie est une vraie catastrophe.
— J’en suis conscient. Je l’ai croisée dans le hall de l’immeuble, nous nous sommes accrochés. Elle est prévenue. Il ne tient qu’à elle de disparaître, dans le cas contraire, elle sait ce qu’elle risque.
— Tu l’as menacée, c’est ça ? Fais attention à toi, je sens quelque chose de malsain chez cette femme.
— Je prends les choses en main, occupe-toi de ta santé et de ton amoureux, lui répondit-il avec un grand sourire.

Mais Stan n’était pas dupe, il sentait qu’Anna lui cachait quelque chose. Et ce parfum qui mettait son cerveau en recherche le confortait dans l’idée qu’il connaissait la personne avec qui se trouvait Anna avant son arrivée. Le moment était mal venu pour insister sur le sujet, mais il se promit qu’il essaierait d’en savoir plus.

*******

Carl, très gêné, attendait patiemment chez le voisin. L’altercation houleuse entre Nicole et Stan avait alerté Anna qui très vite était allée frapper à la porte de son voisin de palier pour lui demander sa complicité. Chose qui fut aisée, compte tenu du regard que portait ce trentenaire sur elle. Carl se retrouvait chez un parfait inconnu, torse nu attendant que sa maîtresse tente de faire partir son père arrivé à un moment inopportun. Une situation peu courante qui fit sourire Carl. Comme s’il oubliait tout ce qui c’était passé ces dernières heures, comme si tout ça lui procurait une excitation nécessaire pour donner un sens à sa vie. Il retombait inexorablement dans les pièges tendus par ses démons. Curieusement, à cet instant il n’éprouvait aucun remords, aucune culpabilité. Et Éléonore dans tout ça ?

*******

Éva ne parvenait pas à faire sortir un mot de la bouche d’Éléonore. Elle semblait absorbée par quelque chose dont visiblement elle ne voulait pas parler.

— Éléonore, ma chérie, est-ce que tout va bien ?
— Oui, rassure-toi, ça va, je suis juste un peu fatiguée. Je pense que je vais me reposer un peu pour être en forme pour ce soir.
— Pourquoi ne pas annuler cette soirée ? Ce serait plus sage, tu ne crois pas ?
— Non Éva, cette soirée me fera du bien et de plus elle est indispensable.
— Tu penses que cela t’aidera à retrouver un peu de mémoire ?
— Certaine oui.
— Dans ce cas, repose-toi. Je vais préparer ce que je peux en attendant le retour de Stan. Va dans notre chambre, je te réveillerai si besoin.

Éléonore s’exécuta sans ajouter un mot.
Sur le chemin du retour, Stan fit quelques courses pour la soirée. Il décida que ce serait plancha et crudités. Lorsqu’il arriva à l’appartement, il trouva Éva seule :

— Où est Éléonore ?
— Elle se repose dans notre chambre.
— Voilà une bonne idée pour bien profiter de cette soirée.
— Stan, mon chéri, il faut que je te parle.
— Tu as l’air contrariée. Je t’écoute.
— Je ne sais pas si tu te souviens, nous avions eu une brève conversation au sujet de ma sœur aînée quand nous nous sommes rencontrés.
— Oui, je me souviens, dit-il embarrassé.
— Eh bien… Elle est venue me voir aujourd’hui, au bout de 28 ans de silence. Je suis inquiète. Ma sœur ne fait jamais rien au hasard et si elle est revenue, c’est sûrement pour une raison bien précise, bonne ou mauvaise.

Stan se dit alors que c’était peut-être le bon moment pour tout lui avouer, mais il n’en avait pas la force et il avait promis à Éléonore de ne pas le faire en dehors de sa présence. Comment faire pour avouer à sa bien-aimée, qui avait placé toute sa confiance en lui, que non seulement il avait une fille de 28 ans, mais que de surcroît cette fille était le fruit d’une aventure avec sa sœur qu’il n’était pas censé connaître ? Le piège se refermait sournoisement. Cette soirée du samedi serait finalement ce qu’elle devait être à l’origine, la soirée vérité, la soirée révélation, la soirée qui allait tout faire basculer. Tous ces liens qui existaient entre les uns et les autres allaient-ils se briser ? Les dégâts causés par tant de mensonges seraient-ils irréversibles ?

A SUIVRE ….

Copyright myows Texte protégé

Prochain épisode le mercredi 6 mai 2020.

 

logo instagram noir et blanc   Icone Facebook noir et blanc   Icone Twitter noir et blanc   Icone Pinterest noir et blanc   Icone Linkedin noir et blanc   Icone Trumbl noir et blanc   Icone you tube - noir et blanc